Catégories
Formation & Apprentissage L'Encyclopédie des Solopreneurs

Faire un bon site internet

Créer et construire son propre site internet demande un panel de 4 grandes compétences et appétences à contrôler. Le quatuor gagnant vous assurera alors un site internet, mais surtout, un site internet utile et pertinent. Car il n’est pas juste question d’outil ou de modules pour faire un bon site internet.

Créer et construire son propre site internet demande un panel de 4 grandes compétences et appétences à contrôler. Le quatuor gagnant vous assurera alors un site internet, mais surtout, un site internet utile et pertinent. Car il n’est pas juste question d’outil ou de modules pour faire un bon site internet.

Voici la checklist pour faire un bon site internet soi-même :

Les objectifs d’un bon site internet

Définir les objectifs de conversion

Les objectifs de conversion mettent en lumière ce qu’on attend du site internet. À quoi doit-il servir ? De nombreux objectifs commerciaux sont possibles : vendre un produit de fond, vendre des produits d’appel, développer la clientèle, fidéliser une clientèle, informer, éduquer, engager …

Tout commence par l’utilité du site, sa raison-d’être. Le design tout comme les fonctionnalités se greffent ensuite sur cet ou ces objectifs qui doivent rester une ligne de mire. Le but est que chaque utilisateur voudra remplir cet objectif (de contact, d’information, d’achat etc…) et chaque visite sur le site devra suivre le chemin le plus simple pour parvenir à ce dernier.

Un bon site web est un outil ciblé avec un seul objectif en ligne de mire, et éventuellement un objectif secondaire.

Définir les objectifs de moyen

Les objectifs de moyens sont les leviers couplés aux supports qui permettent d’atteindre le ou les objectifs de conversion d’un outil numérique. Ce sont eux qui vont acheminer les prospects vers notre plateforme.

Un bon site internet focalise en priorité sur les moyens suivants :

  1. Les fonctionnalités à intégrer sur le site web (Quels sont les outils interactif qui amènent à l’objectif ?)
  2. L’UX Design (Comment façonner le chemin vers l’objectif ?)
  3. Le référencement naturel (Comment trouver ce qu’offre le site ?)
  4. Les tremplins vers le site web (Comment ramener du trafic d’autres plateformes ?)

Tunnel de conversion 

Le tunnel de conversion est comme un circuit, parsemé d’étapes ou d’actions, emprunté par l’utilisateur ou le prospect afin de réaliser l’action finale de conversion souhaitée par l’entreprise.

Ce chemin est donc façonné par cette dernière afin de guider le plus rapidement l’utilisateur vers ce quoi il est venu faire sur cette plateforme (acheter, vendre, s’informer, s’éduquer, se divertir, créer …). Pour parvenir à l’objectif, le tunnel de vente se doit d’être le plus simple, le plus intuitif et le plus compréhensible possible.

Un Tunnel de Conversion clair et précis permet de créer naturellement et facilement l’Arborescence et la Hiérarchie d’un bon site web.

Parcours utilisateur

Le parcours utilisateur se sert du tunnel de conversion pour établir le chemin “palpable” au travers de différents blocs, pages et liens d’une interface afin de façonner concrètement le chemin vers l’action de conversion.

La manière dont est réalisé la hiérarchie influence directement le parcours que va suivre l’utilisateur. Ainsi chaque page sera une partie du chemin. Soit de manière directe (qui amène droit à l’objectif), soit de manière indirecte (contenu secondaire qui donne envie d’aller jusqu’à l’objectif).

Un bon site internet facilite au plus au point le parcours utilisateur et le chemin vers l’objectif. Quitte à proposer une structure de pages vue et revue, quitte à garder des tunnels de conversion standardisés et généralisés.

L’arborescence d’un bon site internet

Audit de l’arborescence

L’arborescence d’un site est une sorte de toile qui représente la navigation au sein du site web et répertorie la profondeur des pages et leur organisation au sein du menu de navigation. Le choix de l’ordre est influencé par le parcours client, la valeur et l’importance des contenus par rapport aux objectifs de conversion.

“Less is more” est le leitmotiv de tout bon site web, qui signifie que le minimaliste est un bon point dans la navigation d’un site. La toile doit avoir le moins de branches possibles tout en gardant une cohérence et une pertinence de navigation.

Un bon site internet se dote d’une arborescence la plus simple et la plus fluide possible.

Optimisation de la hiérarchie

La hiérarchie d’un site est le choix et l’ordre d’imbrication des pages les une dans les autres. C’est-à-dire que nous aurons des pages “parents” (haut niveau) et des pages “enfants” (bas niveau) qui serviront à repérer l’utilisateur dans son parcours client. Chaque imbrication de page enfant dans sa page parent créer un nouveau “niveau” de hiérarchie. Ainsi, les pages du plus haut niveau de la hiérarchie doivent être les plus claires et les plus généralistes possibles. Tandis que les pages doivent êtres de plus en plus spécifiques lorsqu’elles sont dans un niveau de plus en plus bas.

Il faut savoir que la multiplication des possibilités d’accès (des chemins, des catégories) perd l’utilisateur et le confond dans un état d’indécision qui le pousse à ne pas passer à l’action.

Un bon site internet garder en ligne de mire, donc au plus haut niveau, uniquement les pages dédiées directement à l’objectif et élimine toutes les pages qui ne servent pas ce dernier.

La structure des pages d’un bon site internet

Hiérarchie du contenu

La hiérarchie du contenu est l’ordre des blocs au sein d’une même page qui suit la logique suivante de présentation : Pourquoi (suis-je sur cette page ?), Comment (que puis-je y faire ?) et Quoi (mise en place des actions). Le but est alors d’indiquer au visiteur le point d’arrivé, de lui assurer qu’il est sur le bon chemin, ensuite lui montrer la marche à suivre pour y avancer.

Dans chacune des pages, le contenu se doit d’être dans un ordre logique et intelligent afin de montrer les informations les plus essentielles et les plus importantes en premier à l’utilisateur.

Un bon site entre-coupe chaque section avec un appel à l’action (CTA) pour permettre à l’utilisateur un parcours fluide (le regard suit une ligne linéaire de haut en bas) et instantané vers l’objectif.

UX Design eCommerce

L’UX design est la création visuelle d’interfaces en prenant en compte l’expérience utilisateur avant l’aspect esthétique d’un site web. Pour cela, nous nous basons sur des données de navigation et des besoins comme la rapidité, la fluidité, l’homogénéité et la simplicité.

Un bon site web dégage le “passage visuel” de l’utilisateur jusqu’au “lieu” de l’objectif de conversion sans jamais avoir de sections ou de pages vides.

Analyse de l’accessibilité

L’accessibilité est un ensemble de bonnes pratiques visant à fournir un contenu lisible et modulable en fonction des besoins et des envies de l’utilisateur. C’est aussi la mise en place de fonctionnalités et d’action offrant à ce dernier le droit à l’erreur et le droit de tester l’interface en lui laissant le de pouvoir corriger ces erreurs et de retourner en arrière sans perte de données.

Un bon site web doit toujours laisser l’utilisateur rester maître de ce qu’il souhaite voir/entendre/accéder ou pas. De plus, il faut que l’utilisateur puisse accéder aux contenus textuels en entier.

Le trafic d’un bon site internet

Analyse des visiteurs

Les visiteurs sont des curieux et des prospects qui ont réalisé l’effort de venir découvrir votre site. Leur typologie est essentielle afin d’anticiper leurs attentes et leurs demandes, qu’ils ne diront jamais de but-en-blanc. Les données démographiques nous permet alors de faire ressortir des personas et des anti-personas pour adapter les outils en fonction de leur attitude et leurs besoins.

Un bon site web filtre les utilisateurs intéressés et les prospects qualifiés et repousse en quelques secondes tout les autres.

Analyse de l’acquisition

L’acquisition est l’étape de transformation d’un prospect en utilisateur (sans acte d’achat) ou en client (avec achat à son actif). Il est alors essentiel de découvrir comment nous arrivons à faire passer à l’action les visiteurs et les engager dans le processus.

Un bon site internet met en évidence, et ce sur chaque page, l’action de conversion pour remplir son objectif et être donc utile.

Analyse du comportement

Le comportement d’un visiteur est son cheminement propre (moyen) à travers les différentes pages du site. Nous pouvons, grâce à des outils analytics, découvrir comment le visiteur a atterri sur notre plateforme mais aussi quand est-ce qu’il en est sorti. Ainsi, nous pouvons définir des points de “faiblesse” du parcours client et de l’expérience utilisateur.

Un bon site internet conforte l’utilisateur dans son parcours utilisateur en plaçant des indices indiquant qu’il est toujours sur la bonne voie pour atteindre son objectif (qui est aussi celui du site).

Envie de créer votre site web ? C'est par là 👇

The Buildery.digital est l'expert digital des solopreneur-e-s, des freelances, des indépendant-e-s, des ambitieux-ses, des machines à idées, des passionné-e-s, des autonomes, des rêveurs-ses qui accomplissent seul-e-s aux commandes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *